22/06/17

Installation d’un datacenter pour Pôle Emploi

Pôle Emploi DSI Orléans confie l’installation d’un datacenter à ENGIE Ineo et Schneider Electric

  • Refroidissement optimum des équipements informatiques et maîtrise des coûts énergétiques
  • Optimisation de l’espace d’hébergement

Paris – ENGIE Ineo, acteur majeur de la révolution digitale et Schneider Electric, spécialiste mondial de la gestion de l’énergie et des automatismes, ont accompagné la DSI de Pôle Emploi dans l’installation d’un dispositif d’hébergement physique de serveurs.
Au cours du premier semestre 2016, dans le cadre de son évolution naturelle et de son plan d’urbanisation, la DSI de Pôle Emploi pour son site d’Orléans a souhaité étendre sa capacité d’hébergement pour accueillir de nouveaux serveurs. Dans ce contexte, elle a consulté ENGIE Ineo, à travers son entité Ineo Digital. Dédiée aux services numériques, celle-ci est reconnue pour son savoir-faire dans les projets de transformation énergétique et numérique, notamment pour concevoir des solutions innovantes et techniquement performantes.

Une nouvelle solution d’urbanisation pour optimiser l’efficacité énergétique et d’infrastructure IT pour garantir la disponibilité des applications métiers
La problématique est plurielle : la salle informatique doit offrir une optimisation de l’espace pour intégrer les nouveaux serveurs, être efficace sur le plan énergétique et répondre aux exigences de densité. Le Pôle Infrastructures d’Hébergement en charge de l’exploitation des Data Center de Pôle Emploi a également souhaité réorganiser l’urbanisation de la salle IT différemment pour mutualiser dans une même salle, la production et l’activité PRA (Plan de reprise d’activité). Pour des raisons de latence, de sécurité ou encore de flexibilité de développement, les applications sont hébergées sur des infrastructures convergentes et hyper convergentes, simplifiant le déploiement et l’exploitation.

 « Nous étions à la recherche d’une solution de refroidissement efficace pour réduire les dépenses énergétiques, et d’une infrastructure hébergée nous permettant de garantir un haut niveau de disponibilité. Ce sont ces deux axes qui ont guidé notre démarche », indique Jean-Bernard Marquais, Responsable Technique des infrastructures spécialisées du Data Center d’Orléans.